• Voix et Eloquence

    Comment fonctionne la voix ?

    Comment optimiser sa voix quand on doit parler en public ?

    Comment rendre un discours intéressant ?

     

    Comment interpréter un texte ?

    Comment mettre un texte en musique ?

    Du slam au rap et jusqu'à la poésie chantée

     

     

     

     

     

    RAPPEL à propos de la PHYSIOLOGIE DE LA VOIX

    3 éléments sont essentiels pour faire fonctionner la voix :

    -Le souffle

    -Les cordes vocales

    -Les résonateurs

     

     

    Voix et Eloquence

     

     

    Fonctionnement mécanique de la voix

     

     PARLER ou CHANTER

    la POSTURE est la base de la réussite

     

    Posture de garde (vide) des arts martiaux traditionnels

    Voix et Eloquence

     

    Voix et Eloquence

     

     

    Regard fixe et concentré

    qui prend en compte son public

    Voix et Eloquence

     

    Gestuelle adaptée (des gestes qui accompagnent le discours)

     

     

    L'art de bien parler

    Voix et Eloquence

     

    S'adapter à son public, rester en connection

    Voix et Eloquence

     

    Astuces pour bien parler

    Critères d'évaluation proposés par les élèves 

    POSTURE

    GESTUELLE

    VOIX grave

    TEMPO lent 

     

     

    Exemple d'éloquence avec l'extrait de Cyrano de Bergerac

    (Pièce de théâtre de Edmond de Rostand adaptée en film/ 1990)

    Tirade du nez 

     

    Exemple de lenteur extrême 

    Verlaine, Chanson d'Automne lue par G.C. Thiérault

    Chanson d'automne

    Les sanglots longs
    Des violons
    De l'automne
    Blessent mon coeur
    D'une langueur
    Monotone.

    Tout suffocant
    Et blême, quand
    Sonne l'heure,
    Je me souviens
    Des jours anciens
    Et je pleure

    Et je m'en vais
    Au vent mauvais
    Qui m'emporte
    Deçà, delà,
    Pareil à la
    Feuille morte.

     

    Le slam / Roméo kiffe Juliette / Grand Corps Malade / 2010

    Roméo kiffe Juliette (version raccourcie)

     

    Roméo habite au rez-de-chaussée du bâtiment trois

    Juliette dans l’immeuble d’en face au dernier étage

    Ils ont 16 ans tous les deux et chaque jour quand ils se voient

    Grandit dans leur regard une envie de partage

    C’est au premier rendez-vous qu’ils franchissent le pas

    Sous un triste ciel d’automne où il pleut sur leurs corps

    Ils s’embrassent comme des fous sans peur du vent et du froid

    Car l’amour a ses saisons que la raison ignore

     

    (Refrain)

     

    Roméo kiffe Juliette et Juliette kiffe Roméo

    Et si le ciel n’est pas clément tant pis pour la météo

    Un amour dans l’orage, celui des dieux, celui des hommes

    Un amour, du courage et deux enfants hors des normes

    Le père de Roméo est vénèr, il a des soupçons

    La famille de Juliette est juive, tu ne dois pas t’approcher d’elle

    Mais Roméo argumente et résiste au coup de pression

    On s’en fout papa qu’elle soit juive, regarde comme elle est belle

    Alors l’amour reste clandé dès que son père tourne le dos

    Il lui fait vivre la grande vie avec les moyens du bord

    Pour elle c’est sandwich au grec et cheese au McDo

    Car l’amour a ses liaisons que les biftons ignorent

     

    (Refrain)

     

    Mais les choses se compliquent quand le père de Juliette

    Tombe sur des messages qu’il n’aurait pas dû lire

    Un texto sur l’i-phone et un chat Internet

    La sanction est tombée, elle ne peut plus sortir

    Roméo galère dans le hall du bâtiment trois

    Malgré son pote Mercutio, sa joie s’évapore

    Sa princesse est tout prêt mais retenue sous son toit

    Car l’amour a ses prisons que la raison déshonore

    Mais Juliette et Roméo changent l’histoire et se tirent

    A croire qu’ils s’aiment plus à la vie qu’à la mort

    Pas de fiole de cyanure, n’en déplaise à Shakespeare

    Car l’amour a ses horizons que les poisons ignorent

    (Refrain)

    Roméo kiffe Juliette et Juliette kiffe Roméo

    Et si le ciel n’est pas clément tant pis pour la météo

    Un amour dans un orage réactionnaire et insultant

    Un amour et deux enfants en avance sur leur temps

     

     

     « Ce n'est pas le pouvoir qui corrompt, mais la peur : la peur de perdre le pouvoir pour ceux qui l'exercent et la peur des matraques pour ceux que le pouvoir opprime ». C'est à partir de cette citation de Aung San Suu Kyi que 16 élèves de seconde, tous scolarisés dans des lycées du territoire, se sont succédés au micro, lors de la finale du concours d'éloquence organisé par la CREA mercredi 12 mars au Palais de Justice à Rouen. Trois lauréats ont été désignés par le jury. Parmi eux : Hyris Lollia du lycée Pierre-Corneille de Rouen pour la filière générale. Retrouvez-la en images. Huit minutes qui ont su convaincre !